9 étapes de l’escalier du développement personnel

9 étapes de l’escalier du développement personnel Lun 17 Déc 2012 - 13:11

9 étapes de l’escalier du développement personnel

Une remarque importante:

Avant de poursuivre, je me dois de clarifier mon propos et mes présupposés.

Décomposer ces trois grandes périodes de vie en 9 étapes est un choix personnel que je n’impose à personne, de même pour ma vision de l’escalier hélicoïdal du développement personnel. D’autres voient certainement les choses autrement et je m’en réjouis. Pour ma part, cette démarche me parle et semble correspondre à mon parcours personnel. J’ai tout lieu de penser, étant un homme parmi d’autres, que certains pourront se retrouver aussi dans cette démarche. Dans la forme, elle est donc très personnelle , quant au fond, elle me paraît être tout simplement humaine et donc en partie généralisable.

D’autre part, en me lisant plus avant, le lecteur se rendra compte que je suis très sensible au symbolisme des nombres qui ne sont pas simplement des chiffres utiles au calcul et aux mathématiques. Je n’impose rien et surtout je ne laisse pas entendre qu’il s’agisse de vérités. Que le lecteur ait juste un esprit ouvert et avance en vérifiant si le genre de correspondances symboliques que j’avance ne lui parle pas à lui aussi. Mon propos est donc d’ouvrir un espace de réflexion, pas de fixer des idées dans un système déjà fossilisé. S’ouvrir au nouveau, c’est accepter de voir ses acquis sous un autre angle.

Chacune de ces grandes périodes de la vie peut donc se décomposer par hypothèse en étapes, 3 pour chaque période soit 9 étapes:

Période 1: L’enfance et l’adolescence – L’apprentissage

1. Naissance et individualité : L’être humain naît et commence sa vie (Nombre 1)

Le 1 est le premier nombre. Au début de toute chose, il se dresse vaillant et fier, tel un chef de file. Il est seul et autonome. Symbole d’individualité, le 1 évoque la volonté, l’autorité, l’affirmation de soi. C’est typiquement un nombre masculin.

2. Partage et union: Il partage et s’associe avec ceux qu’il rencontre (Nombre 2)

Après s’être bien affirmé en tant que 1 mais se sentant néanmoins un peu seul, le nombre devient 2 et cherche maintenant l’union. Ce nombre symbolise la relation, l’association, le couple. On peut le relier aux notions de gentillesse, de coopération et d’amitié, mais aussi à celle d’intériorisation et de sensibilité. C’est un nombre féminin, bien plus récepteur qu’émetteur, qui évoque aussi la puissance engendrée par l’union.

3. Expression et créativité: Il s’exprime en parlant, en écrivant et en voyageant (Nombre 3)

Après s’être uni en tant que 2, le 3 devient l’expression de la relation du 1 avec le 2, c’est-à-dire la création, l’enfant, le fruit de leur assemblage. Ce nombre représente la recherche de l’unité dans une optique de créativité. On peut le relier aux notions d’extériorisation, d’expression et de joie de vivre. Il est accessoirement symbole de la trilogie qui existe dans toutes les civilisations (Le Père, le Fils, le Saint-Esprit ; Osiris, Isis, Horus, mais aussi passé, présent, futur).

Période 2: La vie d’adulte – L’action

4. Travail et discipline: Il travaille, se discipline et s’organise (Nombre 4)

L’enfant est là – le 3 -, il lui faut maintenant un foyer. Le nombre 4 se rapporte à la maison et ses quatre murs. Il évoque la régularité, la stabilité et se réfère à l’ordre, au travail, au concret. C’est un nombre féminin qui symbolise le foyer ou sa construction, mais aussi le carré, les quatre éléments (Terre, Eau, Air, Feu), les quatre saisons.

5. Autonomie et adaptation: Il prend conscience de sa liberté et s’adapte aux situations (Nombre 5)

Après avoir acquis des bases stables, le 5 désire maintenant sortir de sa maison, voyager, explorer. Le 5 représente l’appel du large, mais également les cinq sens de l’homme lui permettant de prendre contact avec son environnement, d’expérimenter ce que peut lui offrir la vie. On peut relier ce nombre aux notions d’énergie, de vivacité, d’ouverture, mais aussi de versatilité. Ce nombre masculin incarne le libre arbitre.

6. Installation et responsabilité: Il fonde un foyer et se responsabilise (Nombre 6)

Après ses grandes envolées – en 5 -, le nombre aspire désormais au calme et au bien-être. C’est le 6. Son graphisme tout en courbes évoque l’harmonie, la douceur et l’amour. Nombre féminin et conciliant, le 6 désire fonder une famille, est généreux, esthète et responsable. Son cercle dans la partie inférieure évoque un ventre chaud et indique une activité plus importante au niveau des sentiments, de la matière et de la sensualité que du mental ou des idéaux comme c’est le cas pour le 9.

Période 3: La maturité – La réalisation de soi

7. Évolution et connaissance: Il évolue spirituellement et recherche la connaissance (Nombre 7)

Après le stade des responsabilités familiales et de l’harmonie émotionnelle, le 7 se pose des questions et recherche maintenant la sagesse. Sa tige verticale légèrement penchée plie sous le poids de sa barre “ mentale ” horizontale. Contrairement au 1, sa stabilité ne vient pas de sa verticalité, mais de l’équilibre qu’il cherche à atteindre par la connaissance ou ses élans mystiques. Le 7, peu intéressé par les choses matérielles, aime adopter une attitude de retrait propice à son activité favorite : réfléchir et y voir clair. Nombre masculin, le 7 est un symbole sacré et ésotérique qui fut utilisé de tout temps : les sept chakras, les sept branches du chandelier hébraïque, les sept jours de la semaine, les sept merveilles du monde, etc. D’après certains, son attrait viendrait du fait qu’il forme un tout cohérent, 7 étant la somme de 3 – la famille – et de 4 qui représente les quatre éléments.

8. Équilibre et maîtrise: Il apprend à utiliser le monde matériel et trouve son équilibre (Nombre huit)

Après avoir médité en 7 et acquis suffisamment de sagesse, le 8 a désormais envie d’utiliser son intelligence pour se confronter à nouveau au monde matériel et réaliser de grandes choses, gagner de l’argent. Débordant de dynamisme après sa semi-retraite, le 8 a envie d’occuper beaucoup d’espace, de s’impliquer dans ses nouveaux projets ou défis. Le 8 est puissant, ambitieux et ressemble à bien des égard à un nombre masculin. Pourtant il est féminin. En fait, il cultive l’équilibre entre ces deux boucles qui sont pour lui comme deux pôles opposés, l’un tourné vers le pouvoir matériel, l’autre vers des valeurs plus féminines, plus spirituelles. Idéalement, le 8, du fait de la sagesse qu’il a acquis précédemment, saura mieux se maîtriser que le 1, fera preuve de maturité ainsi que de bienveillance protectrice. Le nœud entre les deux boucles de son graphisme évoque les difficultés de communication intérieure entre sa raison et son cœur, entre sa tendance dure et douce.

9. Intuition et réalisation de soi: Il développe une conscience élargie et désintéressée, puis s’ouvre à son intuition (Nombre 9)

Le 9 est le dernier chiffre. Après avoir montré ses capacités de réalisations, le nombre arrive à la fin de son chemin initiatique. C’est la fin du cycle, l’aboutissement, mais aussi le bilan. On récolte à ce stade ce que l’on a semé auparavant. À l’inverse du 6 dont le cercle se situe dans la sphère émotionnelle et sensuelle, le 9 a son centre de gravité plus haut et vit davantage dans le monde élargi des idéaux, de l’art et des connaissances universelles. Dans ses aspects positifs, il est fait de vocation et d’humanisme. Ce nombre se conjugue avec les concepts de tolérance, d’altruisme, d’ouverture d’esprit, de diffusion à large échelle, d’intérêt pour le futur et l’humanité. Dans ses aspects négatifs, il peut être moments de tensions intenses, de soubresauts et même de prix à payer pour toutes les mauvaises actions passées. Le 9 finit le cycle actuel et préfigure le cycle suivant. Le neuvième mois de grossesse, va terminer la gestation et annonce la naissance de l’enfant. Et la sensibilité innée de ce nombre n’est peut-être pas étrangère au choix de l’image des 9 muses qui inspirent les artistes et les font vibrer.

Source de l’interprétation des nombres: Yves Pflieger - Citations avec autorisation