Pierre-André Médium Chamane www.mediummystique.com


11 février 2014

votre anatomie spirituelle par Christophe Guilbert

Beaucoup de personnes s'intéressent à l'au dela, mais il est important de se connaître avant. De quoi sommes nous constitués? comment éveiller nos sens? Par quel biais cela fonctionne? Cette vidéo vous montrera votre anatomie spirituelle, ensuite libre à vous d'aller plus loin. Merci d'avoir visionné cette vidéo.

Corps subtils Aura Chakras Nadis Prâna - YouTube

Posté par synergik d-tox à 02:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


chakras et corps subtils leur évolution par le développement spirituel

www.montreal-meditation.com | voyance médium montréal

chakras et corps subtils leur évolution par le développement spirituel

Anatomie subtile du corps humain

chakras et corps subtils
leur évolution par le développement spirituel

Alain Boudet
Dr en Sciences Physiques, Thérapeute psycho-corporel, Enseignant

Résumé : Nous ne sommes pas constitués que de chair. Il existe dans notre anatomie des circuits énergétiques et des corps faits de matière extrêmement tenue et subtile qu'on appelle chakras et corps énergétiques. Ils sont trop subtils pour être détectés par les appareils faits de matière dense, mais il est donné à chacun d'apprendre à les ressentir. Ils ont des fonctions de régulation et de communication interne et externe de l'énergie. Leur état de fonctionnement est en correspondance avec nos attitudes et notre développement spirituel. De nouveaux systèmes de lignes sont actuellement intensément activés pour accompagner l'humanité et la Terre dans ses changements.

D'où viennent les notions de chakras et de corps subtils?

Beaucoup se disent (vous peut-être): "Ces chakras, ces corps subtils, d'où ça sort? N'est-ce pas pure invention de l'esprit, une chimère? Est-ce scientifique? Si ça existe, pourquoi ne m'en a-t-on jamais parlé auparavant? Pourquoi n'ai-je pas été mis au courant?"

Pour tenter de répondre à ces questions, deux démarches sont possibles. La première est expérimentale, la seconde est intellectuelle. On peut les découvrir soi-même par l'expérience. C'est la seule démarche fructueuse et solide, au sens où elle nous permet d'intégrer cette connaissance et de modifier notre attitude dans la vie pour en tenir compte. Toutefois, notre esprit peut être troublé par ces nouvelles connaissances qui le dérangent et peut avoir besoin de satisfaire sa curiosité en étudiant ce qui a été rapporté dans la littérature dans le passé, dans d'autres civilisations. Nous commencerons par cette seconde démarche.

Les occidentaux ont redécouvert le concept de corps subtils et de chakras relativement récemment à partir de la fin du 19e siècle, par l'intermédiaire de chercheurs qui sont allés fouiller les enseignements traditionnels en Inde en étudiant auprès de maitres qui ont conservé cet enseignement, ou encore dans des livres anciens. C'est de cette quête que nous vient le terme de chakra, mot sanskrit qui signifie "roue". Quelques ouvrages publiés en anglais et en français ont contribué à diffuser cette connaissance en Occident, tels les livres d'Arthur Avalon, Mircéa Eliade, ou Tara Michaël, pour ne citer que les plus populaires.
Helena Blavatsky

Notons toutefois que la notion de chakra n'était pas réservée à l'Inde ou à l'Asie. Elle était connue depuis bien longtemps dans toutes les civilisations avancées. Les sociétés initiatiques antiques l'enseignaient de façon secrète à leurs adeptes, sous le nom de roues d'énergie. Les pythagoriciens étudiaient l'anatomie subtile de façon pratique et théorique, ainsi que les Mayas, les Égyptiens et les Celtes.

L'existence des roues d'énergie et des corps énergétiques est également représentée dans des peintures ou gravures de civilisations anciennes ou dites "primitives". Par exemple sous la forme de tourbillons en spirales, d'êtres dédoublés, etc. Il n'est pas rare de voir de telles représentations au cours d'émissions télévisées superbes ou dans des articles d'anthropologie fort intéressants. Toutefois jamais leur interprétation comme corps énergétique n'y est évoquée, ni celle des chakras, bien que l'idée de leur existence était largement répandue. Au lieu de cela, on parle de rites magiques, de superstition, de personnification des forces de la nature, etc. Pourquoi ne jamais évoquer les corps énergétiques? Est-ce volontaire?

Même le monde occidental chrétien divulguait cette connaissance, puisque Thérèse d'Avila au 16e siècle parle clairement des chakras sous le terme des demeures du corps. Cet enseignement a été négligé, abandonné, puis ignoré et perdu, volontairement ou non, parallèlement au développement des sciences de la matière. À notre époque, il a donc fallu les écrits de certains érudits et visionnaires pour renouveler cet enseignement en Occident. Citons-en quelques-uns.

Helena Blavatsky : née en 1831 en Ukraine, décédée en 1891 à Londres, a fondé un courant de pensée ésotérique, la théosophie, comportant un corps élaboré de connaissances sur l'être humain et sur son rapport avec l'univers.

L'anglaise Alice Bailey (1880 - 1949) a écrit une vingtaine d'ouvrages d'enseignement spirituel, également traduits en français. En France, dans les années 1980, l'ouvrage de Michel Coquet, Les çakras, l'anatomie occulte de l'homme a contribué à vulgariser la partie de l'enseignement d'Alice Bayley concernant les chakras et leur lien avec le développement spirituel.

Citons encore: Citons encore: un Autrichien né en 1861 en Croatie, mort en 1925 en Suisse, est le fondateur de l'anthroposophie, enseignement spirituel visant à restaurer l'harmonie entre l'Homme, l'Univers et les "mondes supérieurs". Omraam Michaël Aïvanhov, né en 1900 en Bulgarie, arrive en France en 1937 où il s'installe et enseigne jusqu'à sa mort en 1986.

Mircea Eliade (né en 1907 en Roumanie, décédé en 1986 à Chicago) a méticuleusement analysé l'histoire des religions. Dans son livre Le Yoga, Immortalité et liberté, il expose les différents systèmes de sagesse qui ont eu cours en Inde pour la réalisation de Soi. Parmi eux, le tantrisme est un mouvement philosophique et religieux amorcé dès le IVe siècle. Le système des chakras en fait partie et leurs positions, leurs formes, leurs couleurs, et leurs correspondances avec les lettres, les sons, les sens, les éléments y sont rapportés.

(voir suite sur le lien)

Voir et sentir les corps subtils

Même si ces écrits éveillent notre intérêt, c'est l'expérience directe seule qui peut nous apprendre ce que sont réellement corps énergétiques et chakras. Comment nous rendre compte nous-mêmes de la réalité des chakras et des corps subtils?

Nombreuses sont les personnes qui rapportent qu'elles voient les corps subtils, leurs formes et leurs couleurs lorsqu'elles leur portent attention d'une manière particulière. D'autres sont capables de les sentir autour du corps d'une personne en approchant la main à quelques dizaines de centimètres du corps. Elles sentent comme une résistance, une pression, ou encore des picotements, ou autres sensations kinesthésiques. C'est le cas par exemple lorsque des guérisseurs formés pratiquent l'harmonisation de ces corps et des chakras. En réalité, nous sommes tous potentiellement capables de voir ou de sentir les corps subtils et les chakras. C'est une question d'entrainement, et surtout d'acceptation que c'est possible.

Vos chakras [...] sont tout aussi naturels que vos orteils, vos doigts ou vos yeux. [...] Ils sont tout aussi tangibles que votre enveloppe physique [le corps physique] (M.L. Labonté).

Mais alors pourquoi tout le monde ne le fait-il pas naturellement? Tout simplement parce que nous nous sommes coupés de nos sensations. À la fois collectivement et individuellement. De façon collective, ces facultés sensorielles se sont atténuées ou perdues depuis quelques siècles. Plus exactement, elles se sont endormies parallèlement au développement de l'intellect et de la perte de la connexion avec notre être divin intérieur (voir Le sens de la vie). Il est temps de les réveiller et d'harmoniser les différents aspects de notre être.(...)

Une éducation pour ne pas sentir

Sur le plan individuel, les enfants ont souvent conservé leur sensibilité et leur faculté de percevoir. Par quel processus anesthésiant nous sommes-nous par la suite détournés de nos sensations pour en être dépourvus à l'âge adulte? Inconsciemment, les parents et les éducateurs multiplient les recommandations à l'enfant pour ne pas sentir, en croyant lui faire du bien et le protéger. Cette anesthésie n'est pas d'ailleurs réservée aux sensations concernant les corps subtils, mais s'étend à beaucoup d'autres domaines (voir encadré).

Voici 2 exemples où la réalité de la sensation vécue par l'enfant est niée par l'adulte. Un enfant est tombé et s'est fait mal. Il est sur le point de pleurer: maman, j'ai mal! Il n'est pas rare que les parents n'acceptent pas qu'il pleure ou désirent qu'il ne pleure pas (pourquoi?) et interviennent: mais non tu n'as pas mal! Il a mal, et on lui dit que non. Or il est petit et ses parents sont grands et puissants. Dans sa représentation, ce sont eux qui savent et qui ont raison. Lui a tort. Il apprend ainsi à ne pas prendre en compte ce qu'il sent comme une réalité, à la rejeter. Mais elle est malgré tout présente et un conflit surgit qu'il ne peut résoudre qu'en coupant inconsciemment sa sensation, en s'anesthésiant.

Un enfant a fait un mauvais rêve dans lequel il a rencontré un démon. Non tu n'as pas vu de démon, ça n'existe pas. Au nom du réconfort et d'une soi-disant réalité, on refuse d'écouter celle de l'enfant. Peu importe que les démons existent ou pas, puisque le rêve lui-même a bien eu lieu avec une réelle image de démon (sur le rêve et la réalité, voir La puissance de l'imaginaire). Il ne reste à l'enfant qu'à apprendre à s'enfermer sur sa réalité, puisqu'elle n'est pas acceptée. Et comme ce n'est pas acceptable, il l'occulte.

Il est très fréquent de se couper de ses sensations lorsqu'on vit des événements trop douloureux ou inacceptables par les parents ou par la société: ne pas entendre les parents qui se battent; occulter un viol; ne pas montrer son chagrin, etc. Et aussi: ne pas dire qu'on a vu des formes autour du corps, des couleurs, des sortes de présences, de peur de passer pour un fou, de recevoir des critiques des parents ou de s'exposer à leur angoisse, etc... (...)

Les chakras objectivés par la science

De nombreuses recherches scientifiques ont été menées pour mettre les chakras en évidence, particulièrement au Japon, aux USA, en Russie. Le fonctionnement des chakras se traduit par une activité électrique du corps, surtout au niveau de la peau. Ainsi le Dr S. Kazarov à Moscou mesure l'activité électrique des points d'acuponcture reliés aux chakras dans le majeur et dans la paume de la main. L'équipe du Pr. Konstantin Korotkov à l'Université de médecine de Saint-Petersbourg mesure le champ d'énergie humaine par la bioélectrographie (GDV - gas discharge visualisation). Ils ont mis les chakras en évidence et ont développé une méthode de diagnostic.

Une architecture de corps subtils imbriqués

L'exploration tactile, visuelle, auditive ou kinesthésique autour du corps physique révèle la présence d'enveloppes de matière extrêmement ténue, presque impalpable. Elles englobent le corps à la manière d'un cocon, emboitées les unes dans les autres comme un jeu de poupées russes.

On dénombre habituellement 4 enveloppes principales autour du corps, nommées le corps vital, le corps émotionnel, le corps mental et le corps spirituel. Elles reflètent directement notre état et nos qualités, nos capacités, nos aspirations à évoluer et à nous réaliser pleinement, ainsi que nos difficultés, nos limitations et nos résistances.

La description la plus ancienne connue de ces corps subtils est rapportée par la tradition védique (Inde), dans l'ouvrage Taittiriya Upanishad, composé entre -600 et -500 et popularisé au 20e siècle par A. Avalon. D'après ce texte, le corps humain est composé de 5 kosha, à savoir le corps physique et 4 corps subtils, le terme kosha signifiant enveloppe, étui.

Dans notre temps moderne, les enseignants spirituels cités en début d'article, puis d'autres par la suite, ont repris plus ou moins cette description, soit à partir de sources multiples de plus en plus nombreuses à être mises à jour, soit selon leurs propres perceptions en conscience modifiée, et cette description a été popularisée par de nombreux livres. Une contribution renouvelée en a été donnée par J.J. Hurtak à partir de son ouvrage magistral Les clés d'Énoch.

Voici une présentation succincte composite issue de ces diverses contributions (résumée dans le tableau qui la suit).

1. Le corps physique (annamaya kosha, corps électromagnétique) est l'enveloppe de matière organique. Sa nature est nourricière.

2. Le corps de vitalité (corps éthérique, pranamaya kosha, corps épicinétique) est l'enveloppe faite de l'énergie vitale (prana). Il véhicule la sève de vie, comme dans les plantes, et anime le corps physique. En lui se lit la santé du corps physique. Avant d'être physiques, les maladies ont leur empreinte énergétique dans ce corps (fuites d'énergie, blocages, dépression, etc).

3. Le corps émotionnel (manomaya kosha, corps éka) est l'enveloppe composée des sensations et des émotions. C'est le lieu des impressions que le monde extérieur crée dans notre monde intérieur. Bien que ce corps soit présenté différemment selon les écoles, on considère que la partie de notre mental composée des pensées brutes de nature psychologique (j'aime, je n'aime pas) liées à l'expérience sensorielle, est une partie du corps émotionnel.

4. Le corps mental, corps de l'intelligence (vijnanamaya kosha, corps guématria) est le monde des réflexions. C'est l'enveloppe de l'intellect et de l'intelligence objective, incluant la logique, le raisonnement, la discrimination ou le jugement. Nous avons conscience d'être un individu qui réfléchit et évolue à partir de ses réflexions. Nous réfléchissons sur les sensations et émotions perçues par le corps émotionnel, nous en tirons des conclusions, des idées sur la vie (vraies ou fausses) et cela constitue l'expérience du moi humain. Dans le corps mental se lit la qualité des idées de la personne: fluides et souples, ou figées dans des croyances et des préjugés.

5. Le corps spirituel (anandamaya kosha, corps zohar) est l'enveloppe composée de béatitude et de félicité. Il révèle l'orientation générale de la vie de la personne, avec en particulier ses blessures psychiques fondamentales, celles qu'elle porte dès la naissance et qu'elle est amenée à transcender et à guérir. C'est un corps de grande lumière, inaltérable, qui enveloppe et unifie tous les autres.

L'exploration tactile, visuelle, auditive ou kinesthésique autour du corps physique révèle la présence d'enveloppes de matière extrêmement ténue, presque impalpable. Elles englobent le corps à la manière d'un cocon, emboitées les unes dans les autres comme un jeu de poupées russes.

On dénombre habituellement 4 enveloppes principales autour du corps, nommées le corps vital, le corps émotionnel, le corps mental et le corps spirituel. Elles reflètent directement notre état et nos qualités, nos capacités, nos aspirations à évoluer et à nous réaliser pleinement, ainsi que nos difficultés, nos limitations et nos résistances.

La description la plus ancienne connue de ces corps subtils est rapportée par la tradition védique (Inde), dans l'ouvrage Taittiriya Upanishad, composé entre -600 et -500 et popularisé au 20e siècle par A. Avalon. D'après ce texte, le corps humain est composé de 5 kosha, à savoir le corps physique et 4 corps subtils, le terme kosha signifiant enveloppe, étui.

Dans notre temps moderne, les enseignants spirituels cités en début d'article, puis d'autres par la suite, ont repris plus ou moins cette description, soit à partir de sources multiples de plus en plus nombreuses à être mises à jour, soit selon leurs propres perceptions en conscience modifiée, et cette description a été popularisée par de nombreux livres. Une contribution renouvelée en a été donnée par J.J. Hurtak à partir de son ouvrage magistral Les clés d'Énoch.

Voici une présentation succincte composite issue de ces diverses contributions (résumée dans le tableau qui la suit).

1. Le corps physique (annamaya kosha, corps électromagnétique) est l'enveloppe de matière organique. Sa nature est nourricière.

2. Le corps de vitalité (corps éthérique, pranamaya kosha, corps épicinétique) est l'enveloppe faite de l'énergie vitale (prana). Il véhicule la sève de vie, comme dans les plantes, et anime le corps physique. En lui se lit la santé du corps physique. Avant d'être physiques, les maladies ont leur empreinte énergétique dans ce corps (fuites d'énergie, blocages, dépression, etc).

3. Le corps émotionnel (manomaya kosha, corps éka) est l'enveloppe composée des sensations et des émotions. C'est le lieu des impressions que le monde extérieur crée dans notre monde intérieur. Bien que ce corps soit présenté différemment selon les écoles, on considère que la partie de notre mental composée des pensées brutes de nature psychologique (j'aime, je n'aime pas) liées à l'expérience sensorielle, est une partie du corps émotionnel.

4. Le corps mental, corps de l'intelligence (vijnanamaya kosha, corps guématria) est le monde des réflexions. C'est l'enveloppe de l'intellect et de l'intelligence objective, incluant la logique, le raisonnement, la discrimination ou le jugement. Nous avons conscience d'être un individu qui réfléchit et évolue à partir de ses réflexions. Nous réfléchissons sur les sensations et émotions perçues par le corps émotionnel, nous en tirons des conclusions, des idées sur la vie (vraies ou fausses) et cela constitue l'expérience du moi humain. Dans le corps mental se lit la qualité des idées de la personne: fluides et souples, ou figées dans des croyances et des préjugés.

5. Le corps spirituel (anandamaya kosha, corps zohar) est l'enveloppe composée de béatitude et de félicité. Il révèle l'orientation générale de la vie de la personne, avec en particulier ses blessures psychiques fondamentales, celles qu'elle porte dès la naissance et qu'elle est amenée à transcender et à guérir. C'est un corps de grande lumière, inaltérable, qui enveloppe et unifie tous les autres.(...)

L'Essence individuelle ou Super-Soi

Au stade de ma propre compréhension, qui continuera à évoluer, je considère que les caractéristiques qui décrivent les corps sont de deux natures, l'Essence divine et les corps d'incarnation. Notre Essence existe en-dehors de notre incarnation. Pour venir en incarnation, elle se revêt des 5 corps décrits ci-dessus (corps physique à corps spirituel).

Dans le Védanta, il est clairement énoncé que les 5 corps sont des enveloppes, des écrins qui revêtent le joyau central. Ce joyau n'est pas le corps physique, qui, au contraire, est l'enveloppe ultime du joyau. Le joyau, c'est le jivatman, une émanation de l'atman, l'absolu, le souffle primordial. C'est un atman individualisé. Il est aussi appelé le Soi supérieur. Alice Bayley parle de monade.

Le Soi supérieur individuel n'est pas séparé de l'atman, il en fait partie, il en est une condensation locale. De la même façon qu'un pic montagneux est identifiable comme aspect particulier du paysage, mais en même temps fait intimement partie de la Terre, de même notre Essence individualisée est un repli particulier d'une Essence universelle.

Afin de pouvoir récolter tous les enseignements expérimentaux de la vie terrestre, tout en s'adaptant à ses rudes conditions, le Soi supérieur enfile des combinaisons, dotées de sensibilité et de mémoire, les corps. Tel un cosmonaute, il se revêt d'abord d'un tissu léger, le corps spirituel et premier revêtement. Puis il se revêt des corps plus grossiers, jusqu'à la grosse combinaison, le 5e vêtement, le corps physique.

Le corps physique a certes des fonctions protectrices, mais pas seulement. Il est conçu avec de nombreuses capacités extraordinaires qui en font un véritable bio-ordinateur en communication avec les autres plans et avec l'univers, essentiellement grâce à son ADN (voir article ADN vibratoire à venir).

De notre position terrestre, nous ne pouvons généralement apercevoir de l'Essence que des reflets, ses aspects les plus accessibles, les plus bas. Plus un être s'élève et plus il en découvre des niveaux multiples, des facettes multiples, des royaumes multiples. Mais même les êtres les plus évolués sur la Terre ont des limites de perception et ne peuvent pas accéder à certaines réalités. Ils sont soumis aux lois spirituelles de la Terre et de l'univers qui l'entoure, de la même façon qu'un plongeur ne peut pas boire un verre de vin au fond de la mer, à cause des lois physiques dans l'eau.

Aussi, afin d'être accessibles à nos esprits terrestres limités, les rapports qui nous sont faits du Soi supérieur sont extrêmement simplifiés. Selon J.J. Hurtak, le Soi supérieur comporte des niveaux multiples qui se révèlent au fur et à mesure que l'âme "travaille" à son ascension spirituelle. Ces niveaux sont: le Super-Soi, le Super-soi christisé, et le Super-Soi élohistique.

Les vaisseaux énergétiques subtils

L'examen détaillé des corps subtils révèle qu'ils présentent une structure interne. Nous ne sommes pas étonnés de découvrir qu'ils ne sont pas qu'une simple masse homogène si nous comprenons que la nature utilise les mêmes principes à tous les niveaux de la création. Même les bactéries présentent une organisation interne, un schéma directeur de construction.

De même qu'une cellule, les corps subtils sont composés d'un noyau entouré d'une chair. Le noyau est parcouru par un canal central qui l'irrigue de l'énergie supérieure.

Les corps subtils sont en outre parcourus par un système de canaux qui distribuent l'énergie vitale, de la même manière que le système nerveux ou le système sanguin.

L'acuponcture nous a rendus familiers avec ces canaux qu'on nomme les méridiens. La tradition hindoue (védique) rapporte que ce système de distribution comporte des millions de vaisseaux qu'elle nomme les nadis (d'après le vedanta, il y en a 35 millions). Ils sont hiérarchisés en canaux principaux qui se ramifient en vaisseaux secondaires et tertiaires. Les canaux principaux sont au nombre de 14 (ou 100 selon d'autres) et les secondaires sont 72'000. Leur organisation peut varier d'un individu à l'autre.

Parmi les vaisseaux, il en est un qui a une fonction majeure. C'est le canal central, appelé sushumna dans la tradition védique. Il traverse le corps verticalement en englobant la colonne vertébrale. Ce canal véhicule la force de vie, appelée aussi kundalini, ou force spirituelle. C'est cette force qui anime le corps physique, qui fait la différence entre un être vivant et un cadavre. Elle est notre lien avec le ciel et la terre, elle vient du ciel et de la terre. Le corps physique la transforme comme une alchimie subtile, puis la ré-émet vers le ciel, la terre, et l'environnement.

Dans notre état ordinaire, la kundalini est endormie et satisfait uniquement les besoins vitaux. Elle s'active lorsque la personne en quête spirituelle (on l'appelle souvent l'initié dans les textes traditionnels) a réussi à se libérer de son égo et a fait place à la volonté de son être intérieur, son Soi supérieur, qui l'illumine de l'intérieur.

On entrevoit la complexité des sous-structures des corps subtils. Les circuits énergétiques qui parcourent les corps subtils de l'être humain sont très nombreux et très complexes et ne suivent pas les lois spatiales et temporelles de notre propre espace-temps de vie. Les descriptions qui nous sont données de ces structures sont simplifiées et imagées, car notre esprit est incapable de saisir ces réalités supérieures.

L'univers est rempli d'une mer d'énergie, qu'on appelle traditionnellement éther, prana, chi, et que la science de la physique quantique redécouvre sous le nom de champ du point zéro (voir article à venir Physique quantique). C'est à travers ce système de canaux que les corps reçoivent l'énergie de l'univers.

Les vaisseaux alimentent les différents corps subtils de façon différente selon le corps. D'après leurs fonctions, il m'apparait que ce sont les corps inférieurs (vital, émotionnel, mental) qui bénéficient essentiellement de l'énergie de ces vaisseaux. Les corps supérieurs sont alimentés par d'autres systèmes de vaisseaux. Ceux-ci sont généralement en latence, désactivés depuis des milliers d'années. Toutefois, comme nous le verrons plus bas, ils sont en cours de réorganisation et réactivation.

En fait, il n'est pas crucial d'avoir une idée exacte de ces réalités supérieures. Il suffit de savoir ce qui les éveille. Nos représentations évolueront au fur et à mesure du développement de nos capacités à les intégrer en notre intellect, mais surtout à les ressentir en notre cœur et notre corps.

Les chakras, centres d'échange d'énergie vitale

Les canaux subtils principaux se croisent à des carrefours importants qui constituent des centres de régulation énergétique, nommés sceaux, roues, ou chakras. Il existe des chakras primordiaux et d'autres secondaires.

Les chakras les plus importants sont implantés le long de la sushumna. Ils ont la forme de doubles cônes, à la manière d'un diabolo souple et vivant. La pointe de jonction des deux cônes est placée dans le canal central, les ouvertures s'évasent vers l'avant et vers l'arrière. Ces chakras sont donc en échange vital constant avec le canal sushumna, et, par son intermédiaire, avec chacun des autres canaux.

Les chakras sont des centres de transformation et de régulation de l'énergie de vie. Ils reçoivent et émettent aussi bien par la sushumna et les autres canaux que par leur rayonnement propre, tout autour du corps. Ils agissent comme des antennes et des centres de communication avec les organes du corps. Mais aussi, ils nous mettent en communication avec la terre et sa grille énergétique et avec le ciel (voir article Flux vitaux de la Terre).

Cartographie des chakras

Les enseignements traditionnels cités plus haut décrivent essentiellement les 7 principaux chakras, qui sont fondamentaux dans notre fonctionnement. Ce sont:

  1. Chakra    Nom sanskrit    Localisation    Glande associée
    Couronne    Sahasrara    sommet du crâne    hypophyse (ou pituitaire)
    Conscience    Ajna    entre les sourcils    épiphyse (ou pinéale)
    Gorge    Visuddhi    gorge    thyroïde
    Cœur    Anahata    région du cœur    thymus
    Plexus solaire    Manipura    creux de l'estomac    pancréas
    Hara    Svadhistana    en-dessous du nombril    glandes surrénales
    Racine (ou base)    Muladhara    entre sexe et anus    glandes sexuelles

Les 7 chakras principaux, leur localisation, les glandes endocrines associées

Ces 7 centres d'énergie sont loin d'être les seuls existants, car le corps en recèle beaucoup d'autres, les chakras secondaires.

Ainsi, les chakras des épaules, des coudes, des poignets, des doigts, sont reliés au chakra du cœur. Des chakras dans les hanches, les genoux, les chevilles, les orteils, les pieds, sont reliés au chakra de la base.

Le système des chakras n'est pas figé une fois pour toutes. Il évolue en fonction de l'histoire de la conscience globale de l'humanité. Actuellement, il est en réorganisation. Nous verrons plus bas que de nouveaux chakras sont en cours de croissance et de réactivation, correspondant à de nouvelles dispositions pour les êtres humains.

Chakras et glandes endocrines

L'état énergétique des chakras varie en fonction de l'état émotionnel, mental et spirituel de la personne.

Le lien entre la structure physiologique, les corps subtils et les chakras est réalisé par les glandes endocrines. Chaque chakra principal est en synergie avec une glande endocrine (voir tableau) qui joue le rôle d'intermédiaire.

Les glandes endocrines déversent des hormones dans le sang, qui ont un impact sur l'émotion et l'état psychologique de l'individu. Par exemple, quand il est en rage, on dit qu'il décharge son adrénaline, et c'est la réalité physiologique. Il y a donc un lien direct, à double sens, entre les glandes, les chakras et l'état psychologique. Le bon fonctionnement des chakras produit un sentiment de bien-être, la sensation d'être en forme et à sa place. Inversement, un déséquilibre psychologique détériore les chakras. Il est donc possible, en rétablissant l'équilibre psychologique par la conscience de soi, de remédier à la perte de vitalité des chakras. Des harmonisations énergétiques effectuées par des praticiens qualifiés et expérimentés peuvent également être bénéfiques.

Un chakra en bonne santé se présente comme un double cône tonique et souple et cela fait penser à un organe musculaire creux en bonne santé (cœur, vagin par exemple). Lorsque les chakras ont perdu leur santé, l'aspect des cônes se modifie. Ils peuvent devenir rigides, ou mous et affaissés, déformés, se vider de leur énergie, etc.

Certains pourront s'étonner de la correspondance entre la couronne et la glande pituitaire, car il est parfois écrit que la couronne est associée à la glande pinéale. En fait, les deux associations sont vraies. Souvent, par notre éducation scientifique et mentale, on suppose inconsciemment qu'une correspondance doit être unique et que l'une exclue l'autre. Mais les deux centres, couronne et conscience, sont en réalité très liés. Il n'y a pas de frontière cloisonnée et rigide entre les chakras. Les liens entre les différentes parties de notre organisme sont complexes. Toutefois, il y a une dominante parmi la multiplicité des associations d'un chakra. L'association entre pinéale et conscience (troisième œil) est privilégiée. C'est pourquoi il est souvent rapporté que la structure physiologique de la glande pinéale est modifiée par l'ouverture spirituelle de la conscience.(...)

etc...etc... article vraiment intéressant à lire en entier sous se lien : Chakras et corps subtils

Posté par synergik d-tox à 01:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

9 étapes de l’escalier du développement personnel

9 étapes de l’escalier du développement personnel

9 étapes de l’escalier du développement personnel Lun 17 Déc 2012 - 13:11

9 étapes de l’escalier du développement personnel

Une remarque importante:

Avant de poursuivre, je me dois de clarifier mon propos et mes présupposés.

Décomposer ces trois grandes périodes de vie en 9 étapes est un choix personnel que je n’impose à personne, de même pour ma vision de l’escalier hélicoïdal du développement personnel. D’autres voient certainement les choses autrement et je m’en réjouis. Pour ma part, cette démarche me parle et semble correspondre à mon parcours personnel. J’ai tout lieu de penser, étant un homme parmi d’autres, que certains pourront se retrouver aussi dans cette démarche. Dans la forme, elle est donc très personnelle , quant au fond, elle me paraît être tout simplement humaine et donc en partie généralisable.

D’autre part, en me lisant plus avant, le lecteur se rendra compte que je suis très sensible au symbolisme des nombres qui ne sont pas simplement des chiffres utiles au calcul et aux mathématiques. Je n’impose rien et surtout je ne laisse pas entendre qu’il s’agisse de vérités. Que le lecteur ait juste un esprit ouvert et avance en vérifiant si le genre de correspondances symboliques que j’avance ne lui parle pas à lui aussi. Mon propos est donc d’ouvrir un espace de réflexion, pas de fixer des idées dans un système déjà fossilisé. S’ouvrir au nouveau, c’est accepter de voir ses acquis sous un autre angle.

Chacune de ces grandes périodes de la vie peut donc se décomposer par hypothèse en étapes, 3 pour chaque période soit 9 étapes:

Période 1: L’enfance et l’adolescence – L’apprentissage

1. Naissance et individualité : L’être humain naît et commence sa vie (Nombre 1)

Le 1 est le premier nombre. Au début de toute chose, il se dresse vaillant et fier, tel un chef de file. Il est seul et autonome. Symbole d’individualité, le 1 évoque la volonté, l’autorité, l’affirmation de soi. C’est typiquement un nombre masculin.

2. Partage et union: Il partage et s’associe avec ceux qu’il rencontre (Nombre 2)

Après s’être bien affirmé en tant que 1 mais se sentant néanmoins un peu seul, le nombre devient 2 et cherche maintenant l’union. Ce nombre symbolise la relation, l’association, le couple. On peut le relier aux notions de gentillesse, de coopération et d’amitié, mais aussi à celle d’intériorisation et de sensibilité. C’est un nombre féminin, bien plus récepteur qu’émetteur, qui évoque aussi la puissance engendrée par l’union.

3. Expression et créativité: Il s’exprime en parlant, en écrivant et en voyageant (Nombre 3)

Après s’être uni en tant que 2, le 3 devient l’expression de la relation du 1 avec le 2, c’est-à-dire la création, l’enfant, le fruit de leur assemblage. Ce nombre représente la recherche de l’unité dans une optique de créativité. On peut le relier aux notions d’extériorisation, d’expression et de joie de vivre. Il est accessoirement symbole de la trilogie qui existe dans toutes les civilisations (Le Père, le Fils, le Saint-Esprit ; Osiris, Isis, Horus, mais aussi passé, présent, futur).

Période 2: La vie d’adulte – L’action

4. Travail et discipline: Il travaille, se discipline et s’organise (Nombre 4)

L’enfant est là – le 3 -, il lui faut maintenant un foyer. Le nombre 4 se rapporte à la maison et ses quatre murs. Il évoque la régularité, la stabilité et se réfère à l’ordre, au travail, au concret. C’est un nombre féminin qui symbolise le foyer ou sa construction, mais aussi le carré, les quatre éléments (Terre, Eau, Air, Feu), les quatre saisons.

5. Autonomie et adaptation: Il prend conscience de sa liberté et s’adapte aux situations (Nombre 5)

Après avoir acquis des bases stables, le 5 désire maintenant sortir de sa maison, voyager, explorer. Le 5 représente l’appel du large, mais également les cinq sens de l’homme lui permettant de prendre contact avec son environnement, d’expérimenter ce que peut lui offrir la vie. On peut relier ce nombre aux notions d’énergie, de vivacité, d’ouverture, mais aussi de versatilité. Ce nombre masculin incarne le libre arbitre.

6. Installation et responsabilité: Il fonde un foyer et se responsabilise (Nombre 6)

Après ses grandes envolées – en 5 -, le nombre aspire désormais au calme et au bien-être. C’est le 6. Son graphisme tout en courbes évoque l’harmonie, la douceur et l’amour. Nombre féminin et conciliant, le 6 désire fonder une famille, est généreux, esthète et responsable. Son cercle dans la partie inférieure évoque un ventre chaud et indique une activité plus importante au niveau des sentiments, de la matière et de la sensualité que du mental ou des idéaux comme c’est le cas pour le 9.

Période 3: La maturité – La réalisation de soi

7. Évolution et connaissance: Il évolue spirituellement et recherche la connaissance (Nombre 7)

Après le stade des responsabilités familiales et de l’harmonie émotionnelle, le 7 se pose des questions et recherche maintenant la sagesse. Sa tige verticale légèrement penchée plie sous le poids de sa barre “ mentale ” horizontale. Contrairement au 1, sa stabilité ne vient pas de sa verticalité, mais de l’équilibre qu’il cherche à atteindre par la connaissance ou ses élans mystiques. Le 7, peu intéressé par les choses matérielles, aime adopter une attitude de retrait propice à son activité favorite : réfléchir et y voir clair. Nombre masculin, le 7 est un symbole sacré et ésotérique qui fut utilisé de tout temps : les sept chakras, les sept branches du chandelier hébraïque, les sept jours de la semaine, les sept merveilles du monde, etc. D’après certains, son attrait viendrait du fait qu’il forme un tout cohérent, 7 étant la somme de 3 – la famille – et de 4 qui représente les quatre éléments.

8. Équilibre et maîtrise: Il apprend à utiliser le monde matériel et trouve son équilibre (Nombre huit)

Après avoir médité en 7 et acquis suffisamment de sagesse, le 8 a désormais envie d’utiliser son intelligence pour se confronter à nouveau au monde matériel et réaliser de grandes choses, gagner de l’argent. Débordant de dynamisme après sa semi-retraite, le 8 a envie d’occuper beaucoup d’espace, de s’impliquer dans ses nouveaux projets ou défis. Le 8 est puissant, ambitieux et ressemble à bien des égard à un nombre masculin. Pourtant il est féminin. En fait, il cultive l’équilibre entre ces deux boucles qui sont pour lui comme deux pôles opposés, l’un tourné vers le pouvoir matériel, l’autre vers des valeurs plus féminines, plus spirituelles. Idéalement, le 8, du fait de la sagesse qu’il a acquis précédemment, saura mieux se maîtriser que le 1, fera preuve de maturité ainsi que de bienveillance protectrice. Le nœud entre les deux boucles de son graphisme évoque les difficultés de communication intérieure entre sa raison et son cœur, entre sa tendance dure et douce.

9. Intuition et réalisation de soi: Il développe une conscience élargie et désintéressée, puis s’ouvre à son intuition (Nombre 9)

Le 9 est le dernier chiffre. Après avoir montré ses capacités de réalisations, le nombre arrive à la fin de son chemin initiatique. C’est la fin du cycle, l’aboutissement, mais aussi le bilan. On récolte à ce stade ce que l’on a semé auparavant. À l’inverse du 6 dont le cercle se situe dans la sphère émotionnelle et sensuelle, le 9 a son centre de gravité plus haut et vit davantage dans le monde élargi des idéaux, de l’art et des connaissances universelles. Dans ses aspects positifs, il est fait de vocation et d’humanisme. Ce nombre se conjugue avec les concepts de tolérance, d’altruisme, d’ouverture d’esprit, de diffusion à large échelle, d’intérêt pour le futur et l’humanité. Dans ses aspects négatifs, il peut être moments de tensions intenses, de soubresauts et même de prix à payer pour toutes les mauvaises actions passées. Le 9 finit le cycle actuel et préfigure le cycle suivant. Le neuvième mois de grossesse, va terminer la gestation et annonce la naissance de l’enfant. Et la sensibilité innée de ce nombre n’est peut-être pas étrangère au choix de l’image des 9 muses qui inspirent les artistes et les font vibrer.

Source de l’interprétation des nombres: Yves Pflieger - Citations avec autorisation

Posté par synergik d-tox à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 février 2014

Vaincre la maladie (ou la créer) par la volontée de l’esprit

Vaincre la maladie (ou la créer) par la volontée de l’esprit

Vaincre la maladie (ou la créer) par la volontée de l’esprit

Cet article va vous aider a comprendre le pouvoir de l’esprit sur la matière, le corps étant composé de matière donc le pouvoir de votre esprit sur votre corps.

Avant de rentrer dans le sujet, il convient de vous rappeler que vous n’êtes pas votre corps, ceci est évident pour les « initiés », mais pour le plus grand nombre cela reste une croyance ou une hypothèse méta-physique.
Mais ceci n’est pas une croyance, c’est une compréhension, un souvenir, un savoir, et pour certains une expérience personnelle : sortie astrale, Near Death Experience (expérience de mort imminente)…
Pour d’autres c’est un souvenir, certaines personnes se rappellent de leurs vies passés ou d’autres retrouvent la mémoire lors de séances de régression sous hypnose. Il n’y a pas de génie sur terre qui a 3 ans parlent des langues qu’ils n’ont jamais entendus ou crée des concertos sans jamais avoir étudié la musique. Il n y a qu’une immense majorité d’amnésiques de naissance et un petit nombre qui ont simplement des souvenirs de leur vies précédente.

Le corps est un véhicule pour votre esprit, utilisé le temps d’une expérience, quand vous montez dans une voiture, vous ne devenez pas votre voiture, pourtant vous décidez de son avenir, de l’entretenir, de lui faire prendre telle ou telle route, de la planter dans un arbre ou pas… Quand la voiture est trop vielle elle ne fonctionne plus et vous en changez.

Le corps est cependant bien plus complexe et « connecté » a votre esprit qu’une simple voiture, il contient des milliards de cellules, de bruns d’ADN qui sont autant de sortes d’antennes qui transmettent et reçoivent les informations des différents champs d’énergies quantiques qui les entoures.
Vos pensées composent une partie importante de ces champs qui entourent votre corps, les pensées des gens autour de vous aussi, les pensées de tous les humains aussi, tous les animaux, les plantes aussi, la Terre aussi transmet des champs d’information (voir résonance de Schumann), le soleil, la galaxie, les autres étoiles aussi.

Chaque pensée émet une énergie, cette énergie est quantifiable depuis peu par la science dite moderne (que moi j’appelle science archaïque et primitive), les chercheurs ont captés des photons émis dans des pièces totalement obscures lors d’expériences de « remote viewing » (vision a distance) pendant lesquelles une personne placée a l’autre bout de la planète réalise une vision a distance en projetant son esprit en dehors de son corps pour voir ce qui se trouvait dans cette pièce bardée de capteurs de photons.
Les détecteurs de champs electro-magnétiques portatifs s’affolent quand ils sont approchés de groupe de prières ou de méditation.

Pour ceux qui veulent trouver ces preuves a l’extérieur d’eux même et par la science, ils les trouveront si ils les cherchent, pour ceux qui veulent trouver ces informations en eux, ils les trouveront aussi s’ils s’en donnent la peine, pour ceux qui croient tout savoir et sont sous contrôle mental a tel point que plus rien ne rentre dans leur tête a part les mensonges de la TV rien ni personne ne pourra les faire changer d’avis. Ceux la sont condamnés a subir et a remettre leur destin dans les mains des autres.

Il n’y a pas de plus grand mensonge que l’ego, que le reflet de votre corps dans le miroir de la salle de bain, que votre solitude corporelle, que votre détachement a tout ce qui vous entoure. La vérité est que tout est énergie, tout est interconnecté, tout est en équilibre, en balance.

Tout corps physique est composé de lumière, la matière est de la lumière retenue par un champs de force, enfermée. Prenez une pierre, elle est composée d’atome, et ces atomes sont composés d’électrons, de charges positives et négatives, de photons, de lumière.

Même les sons sont composés de lumière, la science n’a pas encore compris cela, ils pensent que le son étant perçu par les oreilles et la lumière par les yeux le son et la lumière sont 2 choses totalement différentes, alors qu’en vérité c’est la même chose mais seulement sur 2 longueurs d’ondes différentes, 2 bandes de fréquences différentes.

L’obscurité, la noirceur, c’est l’absence de lumière, l’absence d’information.

Votre corps contient une lumière, des informations sur votre vrai identité, dont vous n’avez pas idée !
Mais je ne veux pas aller plus loin ici car sinon je vais être hors sujet…

L’expérience de votre vie terrestre est dirigée par votre esprit, de votre conscience les expériences découlent.
J’insiste sur cette phrase car elle est très importante, ce ne sont pas vos expériences ni votre environnement qui créent vos pensées, c’est vos pensées qui créent vos expériences et votre environnement, JAMAIS L’INVERSE !

Quand vraiment vous aurez compris cela, vous comprendrez l’importance de maitriser vos pensées, l’importance de la méditation, l’importance de la compréhension du soi, l’importance de la conscience sur la matière et donc sur votre santé.

Car bien plus qu’une pierre, votre corps est très sensible aux changements de champs d’énergie induits par vos pensées. Par votre volonté vous pouvez guérir votre corps ou le détruire.

Pour rester en bonne santé, vous devez arrêter de vous rendre malade, de vous apitoyer, de remettre votre santé dans les mains des laboratoires pharmaceutiques. Vous devez contrôler vos émotions négatives et développer celles qui vous rendent heureux(ses).
Vous devez vous sentir bien, au bon endroit, apprendre a développer et suivre votre instinct.
Vous devez supprimer de votre vocabulaire les mots, je vais essayer et je voudrais bien.. et les remplacer par : je fais, je décide.

Vous devez méditer et apprendre a réparer votre corps, demandez le simplement « je veux que mon corps se régénère, je veux le guérir, je veux qu’il se repose et soit frais demain… », vous reposer et bien dormir est essentiel, l’eau que vous buvez et les aliments que vous ingérez sont essentiels aussi.
Ne demandez pas « je veux guérir » car vous n’etes pas malade, c’est votre corps qui peut l’être, vous vous n’êtes pas votre corps et vous n’avez jamais été et ne serez jamais malade.
A chaque demande de votre conscience sur votre corps, l’ADN reçois l’information, elle la comprend. Si vos pensées sont dirigées vers la maladie, des soucis terrestres… votre ADN perçois aussi ces informations et elle se détériore.
Tout comme un enfant ne peut survivre sans amour, votre corps ne peut pas bien aller si vous aimez pas, si vous n’irradiez pas l’amour. Pas besoin d’avoir un prince charmant, une femme sublime ou un boulot de rêve pour irradier l’amour, quand vous sortirez de la matrice et retrouverez votre identité, vous vous aimerez forcément, vous comprendrez forcément les obstacles que vous avez eu dans cette vie et une fois que vous aurez compris pourquoi vous avez eu ces expériences, pourquoi elles étaient nécessaires a votre évolution, vous allez retrouver le sourire, respirer le bonheur, le bonheur de savoir qui vous êtes, ce que vous êtes venu apprendre ici, le besoin de le transmettre au autres aussi. Et vous irradierai l’amour. Une fois a ce stade, la réalité passée que vous aviez créée va disparaitre au profit d’une nouvelle réalité, vous aller trouver l’âme sœur si vous ne l’aviez pas, ou vous allez découvrir que votre conjoint(e) est votre âme sœur mais que vous ne le saviez pas, il est aussi possible que vous vous sépariez pour être plus en phase avec votre nouveau moi, peut importe.. vous allez retrouver la santé si vous étiez malade, vous allez prendre la décision et changer de boulot ou d’environnement si celui ci ne vous plaisait pas. ect…

De votre conscience, nait l’expérience.

C’est un choix, c’est un choix qui ne concerne que vous, personne ne peut le faire a votre place et personne ne peut vous en empêcher, et il n’y a pas d’age pour faire la découverte de soi même.

Et rappelez vous bien de ceci, il ne s’agit pas de croyance, mais de science, la science et l’esprit ne sont pas séparés, c’est juste que la science qu’on connait maintenant (officiellement) parvient tout juste a comprendre ce qu’est l’esprit.

Pour ceux qui veulent creuser le sujet et découvrir les découvertes extraordinaires de la science sur ces sujets, lisez David Wilcock (David Wilcock: The Source Field Investigations) ainsi que les travaux du docteur Masaru Emoto sur la mémoire de l’eau. Dans le livre ou la video de David Wilcock vous trouverez d’autres références de travaux. Lisez aussi « 21 grammes » et recherchez aussi du coté des expériences militaires sur le remote viewing.

Liens : http://stopmensonges.com/vaincre-la-maladie-ou-la-creer-par-la-volontee-de-lesprit/

Posté par synergik d-tox à 17:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 février 2014

Ce que sont les Maîtres de la Fraternité Blanche médium voyance médiumnité Montréal Laval Québec

Ce que sont les Maîtres de la Fraternité Blanche

 

Maître Saint-Germain

 

Les Maîtres ascensionnés, les grands êtres Cosmiques, les Anges, les Archanges forment un corps qui est la Fraternité blanche.

Nous travaillons pour le bien de l’Humanité, de la terre entière et de son atmosphère.

Nous sommes les ouvriers du bonheur et la félicité. Nous sommes les ouvriers de l’amour qui doit pénétrer partout, dans tout. Nous sommes les artisans, les charpentiers, nous sommes les maçons qui construisons la cathédrale Cosmique où montera toute l’humanité. Et nous cherchons des Êtres ayant un corps physique qui veuillent bien nous servir de canal, de bouche, de coupe de cristal que nous puissions remplir à déborder de tout notre Amour, de notre Pouvoir, de notre Sagesse, de nos conceptions et qui puissent à leur tour répandre ces qualités dans le monde physique, tout autour d’eux. Nous cherchons de tels êtres qui puissent servir d’intermédiaires entre nous et les humains. Comme nous sommes heureux quand nous réussissons ! Alors, nous commençons à les instruire pendant la nuit, quand leur corps physique se repose et que leur corps mental est libre des limitations humaines et des liens qu’ils se sont forgés. Nous les prenons avec nous dans l’octave de Lumière, dans nos Temples et nos Palais qui se trouvent dans la ceinture de force électronique qui entoure le soleil. C’est là que sont nos demeures et que nous éduquons nos futurs disciples. Pendant longtemps nos élus ne sont même pas conscients des pas qu’ils font sur le sentier. Puis un jour, nous projetons la Lumière sous leurs pas, et alors commence le travail conscient. Alors s’ouvre devant eux une large avenue sur laquelle ils peuvent marcher allègrement. Tout s’illumine, la clarté inonde leur chemin et tels des êtres glorieux, ils vont et viennent sur la route. Ils perdent conscience de leur moi et acceptent la direction de leur Présence Divine, du Christ dans leur cœur. Là commence leur collaboration réelle et consciente avec nous et ils deviennent des coupes de cristal resplendissantes de Lumière. Tous les pouvoirs sont à eux.

La Flamme Violette leur est d’un usage constant, la Flamme Bleue, le cercle de Flamme Bleue d’Astrea, le glaive de Flamme Bleue. Ils connaissent dans leur cœur la Flamme Spontanée aux 3 Flammes, la jaune qui est la Sagesse, la Rose qui est l’Amour et la Bleue qui est le Pourvoir. Ils savent s’entourer du Tube de force électronique, se murer de Lumière Bleue, de Lumière Rose et se purifier dans le pilier de Flamme Violette.

Ils connaissent l’emploi de toutes les activités du Feu Sacré et savent user de ces Pouvoirs pour le bien de tous.

Ils sont entrés dans la Fraternité Blanche. Nous vous appelons ! Nous, les Maîtres Ascensionnés, les Êtres Cosmiques, les Elohim, les Archanges, les Anges, nous tous nous vous tendons la main.

Quittez la discorde de la Terre, quittez-la volontairement et consciemment et devenez nos disciples, nos apprentis, devenez le canal par lequel coulera notre Amour, notre Sagesse et notre Pouvoir.

Aidez-nous à délivrer les hommes des liens innombrables qui les retiennent à la terre et à ses limitations. Aidez-nous à les hisser dans le Lumière et la Félicité éternelle.

Aidez-nous, soyez nos coupes, soyez nos instruments.

Saint-Germain

 

1) Les Maîtres Ascensionnés

2) Ce que sont les Maîtres de la Fraternité Blanche

3) Votre Moi Divin Description de la Charte

4) Votre « Présence Je Suis » Explication de la Charte

5) Emploi de la Charte

6) La Puissante Présence JE SUIS, SURMOI

7) La Flamme Violette de Saint Germain

8) Le pouvoir de la Flamme Violette

9) Paroles de Saint Germain

 

© 2006-2013 – Terre Nouvelle : www.terrenouvelle.ca
Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.
Bonne méditation
Médium médiumnité guérison voyance pure montréal
www.mediummontreal.com
www.mediummystique.com

 

Posté par synergik d-tox à 03:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les maitres ascensionnés médium voyance médiumnité Montréal Laval Québec

Les Maîtres Ascensionnés

Ce que sont les Maîtres Ascensionnés

 Par Maître Saint-Germain

 

Maître Saint-Germain

Les Grands Maîtres Ascensionnés sont des Dieux.
Ce n’est pas étonnant que, dans la mythologie des anciens, leurs activités sont relatées sous forme de mythe et de fables. Ils exercent la Toute-Puissance divine en tous temps parce qu’Ils sont concentrés avec une détermination inflexible sur la Présence Divine.

Ils manifestent la Perfection Divine et ainsi tout le Pouvoir Leur appartient.
Lorsque Jésus dit: « En Vérité, en Vérité, Je vous le dis, les Oeuvres que Je fais, vous les ferez, et de plus grandes », Il sait de quoi Il parle: Il était venu nous démontrer que chaque être humain, sur Terre peut atteindre et exprimer la Maîtrise ou Souveraineté Consciente. Il donna l’Exemple de la Souveraineté des Maîtres Ascensionnés, et prouva à l’humanité qu’il est possible pour tous d’appeler le Soi Divin en Action et de contrôler ainsi consciemment toutes choses humaines.

Les Grands Maîtres Ascensionnés, ces Etres d’Amour, de Lumière et de Perfection, qui ont guidé l’Expansion de la Lumière dans l’humanité depuis son origine sur cette planète, ne sont pas un produit de l’imagination. Ce sont des Etres Réels, visibles et tangibles, glorieux , vivants, animés d’un tel Amour, d’une telle Sagesse et de tant de Pouvoir que le mental humain ne peut le concevoir.

Partout dans l’Univers, Ils accomplissent librement et naturellement tout ce que l’homme ordinaire considère comme surnaturel.
Ils sont les Gardiens de la Race; Leur Rôle est d’éduquer et d’aider l’être individualisé à développer sa conscience au-delà de l’expression de l’humain ordinaire.
Ainsi, l’être individualisé entre en possession de ses Attributs supra humains et, comme un étudiant passant de l’instruction primaire aux degrés universitaires, le disciple d’un Maître Ascensionné passe de l’état humain grossier dans la pleine et continuelle expression de sa Divinité !

Un Maître Ascensionné est un être individualisé qui, par un effort conscient, a développé assez d’Amour et de Pouvoir en lui-même pour rompre les chaînes de toutes les limitations humaines; étant ainsi libéré de toutes les limitations humaines; étant ainsi libéré, Il est digne de manipuler les Forces qui dépassent l’expérience humaine. Il s’est identifié à l’Omniprésence divine, la Vie. Toutes forces et toutes choses Lui obéissent car Il est un être doué du libre-arbitre et conscient du son Divin, contrôlant tout par la manipulation de Sa Lumière Intérieure. C’est par la Radiation ou l’Effusion de cette Lumière, qui est véritablement Sa propre « Essence Lumineuse d’Amour Divin », qu’un Maître Ascensionné est capable d’aider ceux qui viennent sous Sa Direction.

Lorsqu’une telle Radiation est dirigée vers un disciple, les corps subtils de celui-ci, surtout le corps de désir, le mental et le causal, absorbent l’Essence Lumineuse du Maître, et la Lumière de ces corps est intensifiée et brille plus fort, comme une étincelle qui se transforme en une Flamme. Cette Essence Lumineuse contient la force la plus concentrée de l’Univers, car Elle dissout toute discorde et établit un Equilibre Parfait dans toute manifestation.
Le Corps du Maître Ascensionné émet continuellement des Rayons de cette Essence Lumineuse, dissolvant la discorde terrestre, comme les rayons de force appelés « lumière » et « chaleur » de notre Soleil physique dissolvent un brouillard.

La Radiation que les Maîtres déversent sur l’humanité terrestre est de l’Energie consciemment concentrée et ayant reçu une Qualité déterminée, et qui est ensuite dirigée vers l’Accomplissement d’un But bien défini. De cette manière et des milliers de fois, des personnes et des localités reçoivent une Protection dont l’humanité est totalement inconsciente continuant son existence en ignorant sereinement ses Protecteurs et bienfaiteurs.
Dans ce Rôle, les Maîtres Ascensionnés ont la faculté de changer de corps comme habituellement on change d’habits car la structure cellulaire est toujours sous contrôle conscient et chaque atome réponde à chacune de Leurs Directives.

Ils sont libres d’employer un ou plusieurs Corps si ce qu’Ils veulent accomplir le demande, car Leur Capacité d’assembler ou de dissoudre un corps atomique est illimitée.

Ils sont la Manifestation Toute-Puissante de Toute Substance et de Toute Energie, car les Forces de la Nature, les Quatre Eléments, sont Leurs Serviteurs Volontaires et Obéissants.

Ces Etres Glorieux, Gardiens et Instructeurs des races humaines en évolution, sont appelés Maîtres Ascensionnés d’Amour, de Lumière et de Perfection. Ils sont sans conteste ce que le mot « Maître » suggère.
Ils manifestent par l’Amour, la Sagesse et le Pouvoir du Soi Divin Intérieur en Action, Leur Maîtrise de tout ce qui est humain.
De ce fait, Ils ont fait l’Ascension dans le Plan d’Expression, au-dessus de l’humain, dans le surhumain, le divin, la Pure, Eternelle et toute-Puissante Perfection.

Dans son ignorance et ses limitations, l’humanité terrestre se permet de juger ou d’exprimer des opinions diverses sur Jésus et d’autres Maîtres Ascensionnés. Cette habitude est des plus désastreuse, car ces critiques retournent à ceux qui les émettent, et les lient encore plus étroitement aux souffrances et aux limitations qu’ils se sont crées.
Les Maîtres Ascensionnés, S’étant libérés des limitations humaines, sont une Effusion de Lumière Flamboyante et, par l’Activité de la Loi, Ils sont impénétrables à toute pensée humaine discordante.
Ainsi, toute pensée ou sentiment destructifs sont obligés de retourner vers celui qui les a émis, et le lient plus étroitement dans les chaînes qu’il s’est forgées.

Si les êtres humains pouvaient voir leurs pensées, sentiments et paroles, partout dans l’atmosphère, sur l’Ether, s’agglomérant sur leurs semblables, puis revenant vers leur émetteur, ils ne seraient pas seulement stupéfaits de leurs créations, mais ils hurleraient au secours et, afin de dissoudre de telles horreurs, ils se retourneraient avec détermination vers leur propre Divinité et s’y réfugieraient.

Pensées et sentiments sont choses vivantes et vibrantes. Celui qui sait cela emploiera sa Sagesse et se contrôlera en conséquence. Ce que le soi Divin Intérieur EST, par rapport extérieur, c’est CELA que Jésus représente par rapport à l’humanité qui fait ses expériences sur la Terre. Il a révélé l’Enregistrement du Maître au monde extérieur, et Il est à jamais la Preuve Vivante que l’être humain est capable de se libérer de toute limitation et d’exprimer la Divinité en accord avec le Plan Original, car, à l’origine, l’humanité vivait dans la Liberté et l’Harmonie.
Lorsque ceux qui étudient la Vie et les Lois de l’Univers d’une manière plus approfondie que le reste de l’humanité deviennent conscients de l’existence des Maîtres Ascensionnés, ils désirent venir vers ces Grands Etres afin d’en obtenir de l’Instruction.

C’est l’âme qui aspire à plus de Lumière.
Mais le moi extérieur ne réalise nullement ses relations avec ces Grands Etres complètement divinisés. Ce n’est que par l’Activité d’un Amour assez grand et d’une discipline complète du moi extérieur qu’un étudiant intensément sincère, convaincu et déterminé, peut contacter un de ces Maîtres Ascensionnés. Si le motif pour lequel ce contact est recherché est la curiosité ou le désir de s’assurer si oui ou non les Maîtres Ascensionnés existent, ou pour obtenir la solution d’un problème, le contact ne se fera jamais, car les Maîtres Ascensionnés ne S’intéressent nullement à donner satisfaction au côté humain d’un étudiant. Tous Leurs Efforts concernent l’Expansion du soi Divin Intérieur, afin que son Pouvoir soit intensifié au point de briser les limitations du moi extérieur, qui entravent ses manifestations dans les plans mental, émotionnel et physique, c’est à dire en pensée, sentiment et action.
Les faiblesses et les limitations rendent le véhicule impropre à être un instrument adéquat pour l’expression du Grand Soi Divin Intérieur. Le Corps humain, avec ses facultés, est le Temple de l’Energie Divine, que la Grande Présence Divine produit afin de l’employer pour la Manifestation du Plan Divin.

Si l’Energie est gaspillée pour la satisfaction incontrôlée des appétits des sens et des désirs du moi extérieur, et que la Présence Intérieure est pas mise en possession du véhicule, alors Elle Se retire, privant le moi extérieur du Pouvoir de manipuler le mental et le corps se décrépit puis se dissout.
C’est l’état que le monde appelle « mort ».
Celui qui cherche à contacter un Maître Ascensionné dans le Corps visible, tangible et vivant, sans être passé d’abord par une préparation qui accorde graduellement sa structure extérieure et son mental avec ce Maître, celui-là est comme un élève du Jardin d’Enfant qui demanderait à un professeur d’Université de lui enseigner l’ABC.

Les Maîtres Ascensionnés sont, en Réalité, de Grandes Batteries chargées d’un Pouvoir et d’une Energie formidables; tout ce qui touche Leur Radiation devient hautement chargé de Leur Essence de Lumière, exactement comme une aiguille qui, mise en contact avec un aimant, prend les qualités de celui-ci et devient aimantée. L’Aide et la Radiation des Maîtres Ascensionnés est essentiellement un Don d’amour; c’est pourquoi Ils n’emploient jamais Leur Force pour contraindre.

La Loi d’Amour, la Loi de l’UNivers et la Loi des êtres individualisés ne permettent pas aux Maîtres Ascensionnés d’entraver l’exercice du libre-arbitre des individualités, sauf aux périodes d’Activité Cosmique, lorsque le Cycle Cosmique supplante l’individuel. C’est à ces époques que les Maîtres Ascensionnés peuvent donner plus que l’Assistance habituelle.
La Terre se trouve maintenant dans un de ces Cycles, et la plus intense Radiation de Lumière connue à ce jour est actuellement donnée afin de purifier l’humanité, de rétablir l’Ordre et l’Amour indispensables pour le maintien de notre planète et du système de mondes auquel nous appartenons.
Tout ce qui ne se conforme pas, ou ne veut pas se conformer à l’Ordre, à l’Equilibre et à la Paix qui doivent S’exprimer à l’avenir dans la Vie sur la Terre devra trouver quelque autre partie de l’Univers pour y acquérir la Compréhension de la Loi.

Il n’y a qu’un passeport donnant accès à la Présence des Grands Etres: assez d’Amour donné au Soi Divin et aux Maîtres, joint à la détermination de déraciner de la nature humaine toute discorde et tout égoïsme.
Lorsqu’on est suffisamment déterminé à servir exclusivement la manifestation du Plan de Vie constructif, on discipline la nature humaine, même si la tâche est dure.
Alors, automatiquement, l’attention d’un Maître Ascensionné sera attirée vers l’Etudiant, et le Maître, voyant ses efforts, radiera vers lui le Courage, la Force et l’Amour qui le soutiendront jusqu’à ce qu’il arrive à maintenir le sentiment du contact Permanent avec sa propre Divinité Intérieure.

Le Maître Ascensionné sait et voit tout ce qui concerne l’étudiant car Il lit clairement l’enregistrement qui est fait dans l’Aura. Ceci révèle le développement du disciple: ses points forts comme ses faiblesses. Le Maître Ascensionné est l’Omniscience et la Vision Divines; rien ne Lui est caché. Celui qui a l’ambition d’être dans la Présence visible et tangible du Maître Ascensionné doit comprendre que, à moins de se transformer en un Soleil Radiant l’Amour, la Lumière et la Perfection que le Maître peut intensifier et employer comme une part de Lui-Même, et diriger à volonté et consciemment n’importe où, il ne serait d’aucune utilité et constituerait un crampon et une perte d’Energie pour le Maître.

Si l’étudiant n’a pas discipliné déjà le moi extérieur, ou n’est pas disposé à le faire, et n’a pas acquis le calme mental, des sentiments paisibles et aimants, et un corps robuste, il ne constitue pas une matière que le Maître Ascensionné peut employer dans le Service surhumain qu’Il accomplit.
Si l’étudiant ne possède pas un véhicule robuste, bien contrôlé et harmonieusement développé, il est incapable de coopérer avec un Maître Ascensionné et d’accomplir ce qui dépasse toute expérience humaine.
Si un de ces Etres acceptait un disciple dépourvu de ces qualités Il commettrait la même erreur que le constructeur qui ferait une machine ou une maison avec des matériaux non-appropriés. Cette espèce de matériel ne résisterait pas à une tension exceptionnelle, un besoin urgent ou un service prolongé. Ce ne serait pas une preuve de Sagesse, d’Amour ou de Miséricorde, de soumettre quelqu’un à une expérience pour laquelle il n’a ni l’entraînement, ni la résistance requis. Comme les Maîtres Ascensionnés sont le comble de la Perfection, Il n’agissent qu’avec Justice, Amour et Sagesse.
L’attitude de celui qui désire collaborer consciemment avec les Maîtres Ascensionnés ne doit pas être: « Je voudrais aller à Eux pour recevoir de l’Instruction », mais plutôt: « Je veux me purifier, me discipliner, me perfectionner, devenir une telle _Expression d’Amour, de Sagesse et de Pouvoir que je puisse Les assister, et alors je serais attiré par Eux. Je veux aimer avec tant de constance, si infiniment et si divinement, que l’éclat de ma Lumière Leur permettra de M’accepter. »
Se corriger et contrôler les Forces accessibles à la Conscience humaine ne sont pas des choses que l’on peut accomplir immédiatement, en prenant ses aises, en étant léthargique et en donnant satisfaction aux sens, car les sens de l’être humain se déchaînent et l’humain se rebelle furieusement contre la répression indispensable de sa nature inférieure. Cela doit pourtant être accompli avant d’arriver çà gouverner les forces de l’être, surtout celles des sentiments, afin qu’elles soient employées et mises en action exclusivement sous la Souveraineté Consciente du Mental Divin.

Le proverbe disant: « Beaucoup d’appelés mais peu d’Elus » est très vrai. Tous sont constamment appelés, mais peu sont suffisamment éveillés pour réaliser la Joie Extatique et la Perfection du Soi Divin, pour entendre Sa Voix dans la Lumière appelant à jamais chacun à retourner dans la Maison du Père. Chaque être sur Terre est libre à chaque instant des se lever et d’aller vers le Père, le Soi Divin, à condition de tourner le dos à la création des sens humains, et de garder son attention sur l’Unique Source dans tout l’Univers, d’où procèdent la Paix, le Bonheur, l’Abondance et la Perfection.

Il existe un moyen permettant à tous d’entrer en contact avec les Maîtres Ascensionnés: c’est de penser à Eux, de Les appeler. Ils répondent à chaque Appel par Leur Présence d’Amour. Mais le motif de l’Appel doit être l’Amour de l’Unique Source, l’Amour de la Lumière, l’Amour de la Perfection.
Si cette intention est réelle, déterminée et persévérante, l’Etudiant recevra de plus en plus de Lumière, car la Lumière reconnaît ce qui Lui est semblable, et donne de Soi-même sans arrêt, sans condition et à chaque instant. Demandez et vous recevrez, frappez et l’on vous ouvrira, cherchez et vous trouverez, appelez la Lumière et les Maîtres Ascensionnés vous répondront, car Ils sont la Lumière de ce Monde !

Saint Germain

© 2006-2013 – Terre Nouvelle : www.terrenouvelle.ca
Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.

– Terre Nouvelle : Tous droits réservés pour tous pays.
Vous pouvez partager ce texte à condition d'en respecter l'intégralité et de citer la source : terrenouvelle.ca

 

Rediffusion par :

Médium voyance pure montréal

www.mediummontreal.com

www.mediummystique.com